Nous contacter

Devenir commissaire aux comptes : formation, études, qualités requises

Vous souhaitez accéder à la profession de commissaire aux comptes ? En étant inscrit sur la liste de la Haute Autorité de l’Audit, il est indépendant des entreprises auprès desquelles il intervient pour certifier les comptes annuels ou e-reporting extra-financier, ou conduire des missions d’attestation ou de diagnostic. Ses missions sont réalisées sur la base d’une obligation légale pour l’entreprise, ou à l’initiative des dirigeants, dans une démarche de transparence. Découvrez ci-après l’importance de cette profession au sein de l’économie, ses missions et comment devenir commissaire aux comptes.

devenir commissaire aux comptes

Commissaire aux comptes : c’est quoi ?

Le commissaire aux comptes, parfois désigné sous l’acronyme de CAC, occupe une place importante dans le monde économique. Sa mission principale consiste à auditer les états financiers d'une organisation. C’est lui qui garantit leur sincérité et leur conformité à la loi. 

Le CAC examine les comptes et les processus internes qui gouvernent leur production avec rigueur et impartialité. Ses responsabilités vont au-delà de la simple vérification. Il identifie les risques qui pèsent sur l’activité de l’entreprise, pointe les irrégularités s’il en détecte et émet des recommandations.

Pourquoi devenir commissaire aux comptes ?

Les avantages de cette profession sont multiples. Cela va de la diversité des missions à la possibilité d'acquérir un savoir-faire en matière d’audit, quelles que soient les informations auditées.

En tant que gardiens de l'intégrité financière des entreprises, les commissaires aux comptes agissent au service de la confiance des parties prenantes économiques de l’entreprise : financeurs, actionnaires minoritaires, partenaires commerciaux, etc. 

La perspective d’agir au service de la transparence au sein de l’économie en exerçant une mission reconnue d’intérêt général est une motivation importante pour ceux qui choisissent d’embrasser cette carrière. Par ailleurs, le statut de commissaire aux comptes offre une grande liberté d’exercice : à son compte, en tant qu’associé dans un cabinet ou en tant que salarié d’un cabinet.

Qui peut être commissaire aux comptes ?

Pour devenir commissaire aux comptes, il s’agit avant tout de faire preuve de qualités telles que la rigueur, la capacité d’écoute, l’indépendance, le sens de l’analyse et l’esprit critique.

En tant que garant de la légalité et acteur de la Justice économique, vous devez être indépendant et intègre. Le code de déontologie de la profession figure parmi les exigeants, car c’est du degré d’indépendance du commissaire aux comptes que dépend en grande partie la valeur de sa mission et de sa signature.

Formation pour devenir commissaire aux comptes

Les aspirants commissaires aux comptes doivent d’abord faire leurs armes en cabinet d’audit en tant que collaborateurs. L’acquisition du savoir-faire en cabinet et le passage d’un examen, le certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes, permet ensuite de s’inscrire en tant que commissaire aux comptes sur la liste tenue par la Haute Autorité de l’Audit.

Seul un commissaire aux comptes inscrit est habilité à certifier les comptes d’une entreprise ou son reporting extra-financier. Les missions sont réalisées en équipe par des auditeurs qui ne sont pas toujours commissaires aux comptes, mais toujours la supervision de ce dernier.

Études pour devenir commissaire aux comptes

Juristes, ingénieurs, économistes, experts en cybersécurité, spécialistes de la durabilité… Quelles que soient les études suivies, les cabinets d'audit sauront vous accueillir. 

Deux voies permettant l'accès au titre de commissaire aux comptes : 

  • Le Certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes (CAFCAC) accessible avec un diplôme de grade master 
  • Le Diplôme d'expertise comptable (DEC). 

L'expérience en cabinet fait le reste.

Stage de commissaire aux comptes : une étape clé

Pour devenir commissaire aux comptes, il est obligatoire de suivre un stage professionnel de 3 ans en cabinet d’audit et de commissaire aux comptes. En effet, l’acquisition des compétences et des savoir-faire nécessaires à la réalisation des missions de l’auditeur se fait sur le terrain, grâce à l’expérience.

Pour devenir commissaire aux comptes, il faut justifier de cette expérience d’au moins 3 ans en tant qu’auditeur, qui sont nécessaires pour appréhender le métier dans toute sa richesse et sa complexité.

Rémunération d’un commissaire aux comptes

La rémunération d’un commissaire aux comptes dépend du statut qu’il a choisi pour exercer son activité, de son niveau d’expérience et du nombre de mandats et de missions qu’il réalise. Il peut au choix exercer en libéral, à son compte, ou en tant que salarié d’un cabinet. Il peut également être associé au sein d’un cabinet.

Devenir commissaire aux comptes : démarches et conseils

Pour accéder à la profession de commissaire aux comptes, vous devez : 

  • Obtenir un diplôme de grade Master 
  • Acquérir une expérience professionnelle significative dans le domaine de l'audit, justifiée par un stage professionnel d’au moins 3 ans. 
  • Obtenir le certificat d’aptitudes aux fonctions de commissaire aux comptes (CAFCAC) ou le diplôme d’expertise comptable (DEC)
  • Vous inscrire sur la liste de la Haute Autorité de l’Audit pour avoir le droit d’exercer en qualité de commissaire aux comptes

Pour exceller dans l’exercice de cette profession, vous devrez développer vos compétences en communication, en analyse financière, en gestion des risques et dans bien d’autres domaines.

Vous devez également rester constamment informé des évolutions législatives et normatives pour justifier de l’actualisation de vos compétences. A cet égard, les commissaires aux comptes doivent justifier auprès du régulateur de la profession, la Haute Autorité de l’Audit, du suivi de 40 heures de formation en moyenne chaque année.

Consultez d’autres métiers

Découvrez également les autres métiers s’articulant autour de la comptabilité :